Peut-on se fier aux avis en ligne ?

PHOTO AVIS EN LIGNE - GRAND FORMAT

 

Trip Advisor, Yelp, L’Internaute, La Fourchette… ces noms ne nous sont pas inconnus et sont pour certains une référence, une source de renseignements avant un éventuel achat de produits ou de services. Cependant, avec les fausses critiques mais également les éloges mensongers qui émanent sur les sites d’ avis en ligne, comment le client peut-il se fier aux déclarations faites sur Internet ?

 

Création d’un faux restaurant : France 2 piège Trip Advisor

En septembre dernier, le 20 Heures de France 2 décide de tester et dénoncer le géant Américain, Trip Advisor, fournisseur d’avis et conseils touristiques en ligne en créant un restaurant monté de toutes pièces « Le Béret Rouge » dans le quartier de Montmartre à Paris. De fausses images trouvées de plats basques additionnés d’avis positifs fictifs, le restaurant se hisse, dès la deuxième semaine, à la 108ème place des meilleurs restaurants de Paris et devient 8èmemeilleur restaurant de Montmartre.

Trip Advisor n’a pas apprécié la supercherie, d’autant plus que ce n’est pas la première. En effet, un quotidien Italien avait déjà dénoncé l’absence de contrôles du site internet en créant un faux restaurant l’été dernier.

Par deux fois, Trip Advisor a tenté de se défendre en affirmant la fiabilité de ses collaborateurs et de ses outils automatisées. En vain.

 

Modération des avis en ligne : la nouvelle norme NF

La récente norme NF Z74-501 délivrée, en 2013, par l’AFNOR est la première norme mondiale permettant de fiabiliser le traitement des avis de consommateurs en ligne. Afin d’obtenir ce label, le site doit déposer un dossier qui engendrera un audit.

Il devra aussi, entre autre, répondre à des exigences telles que l’interdiction d’acheter des avis, l’obligation pour l’internaute de fournir son identité afin d’être contacté au besoin, et s’assurer que les témoignages sont affichés de manière chronologique et ne doivent pas avoir plus de deux ans d’ancienneté.

Actuellement, la norme NF Z74-501 n’a pas grand succès. En effet, seulement 10 entreprises ont franchi le pas. Nous pouvons alors nous questionner sur la volonté des entreprises de se mettre en conformité et, par conséquent, d’acquérir la confiance des internautes.

A ce jour, il est extrêmement difficile pour un consommateur de se fier aux avis en ligne. Des moyens ont été et d’autres seront mis en place pour réguler le net, mais tous les sites ne sont pas proactifs et ne peuvent pas assumer toute l’exactitude des propos publiés.

Le consommateur, quant à lui, doit redoubler d’efforts pour se renseigner et effectuer plusieurs recherches sur divers sites avant de prendre sa décision.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS